Spectacle vivant

06 30 01 28 10
parfoisloiseau@gmail.com

UN CHARIVARI

CRÉATION 2022

JEUNE PUBLIC - DÈS 4 ANS

Durée 45mn

Texte de Anne-Christine Tinel
Conception et interprétation Emilie Canniaux et Chloé Duong

Direction d’actrices Pierre Déaux

Scénographie Léa Zanotti

Création lumière Marylou Bateau

Création sonore Marie-Elise Martet

Costumes Laure Mitrano et Sabrina Marletta

Consultation magie et accessoires Thierry Forgue et Roc Carnicer

Régie lumière Justine Angevin

Comment devient-on spectateur ? Et de quoi devient-on spectateur ? Comment advient le théâtre ?

Les personnages Chari et Véri sont parachutés dans un monde inconnu – le théâtre – et viennent à la rencontre de ses occupants. Pour regagner la forêt merveilleuse qui est la leur, il leur faudra répéter quelques expériences, affronter le noir, la solitude, un monstre… jusqu’à gagner, enfin, le giron du nid, où ils sont tout à fait chez eux.

Dans un décor foisonnant créé sur le principe du livre pop-up, un monde surgit de presque rien, dans une magie de l’apparition : c’est le passage d’un monde à l’autre qui prend forme, celui du monde ordinaire vers la fiction.

UN CHARIVARI est le récit d’une quête, celle d’un monde précieux, oublié, à retrouver. Une expérience à la fois spatiale, sensorielle et visuelle. UN CHARIVARI  fait toucher du doigt aux plus jeunes la magie du théâtre.

Lire la vidéo

Production : compagnie parfois l’oiseau // Soutiens : La Petite Pierre/Gers ; Théâtre des Carmes de Condom ; Ville de Gaillac ; Communauté de communes Sor et Agout ; Théâtre des Mazades ; Espace Job ; ARTO/Ramonville // La cie parfois l’oiseau reçoit le soutien de la Ville de Auch, du Département du Gers.

© Frédéric Taran – Nicolas Bachet

CAFE DES PAS PERDUS

CRÉATION 2020

TOUT PUBLIC – A PARTIR DE 12 ANS

Durée 1h15

Conception et interprétation Emilie Canniaux et Marie-Elise Martet

Regard extérieur Laure Vallespir

Scénographie Emilie Canniaux et Marie-Elise Martet

Construction Marie-Elise Martet et Héloïse Boisnel

Création sonore Marie-Elise Martet

Espace de rencontre par excellence, le café, c’est ce qui fait sortir de chez soi. Comptoir des écrivains errants, artistes anonymes, nostalgiques et visionnaires, communs des mortels et emblèmes de l’imaginaire. Le café rassemble et met à égalité.

Entre lecture, concert, émission littéraire et pièce radiophonique, CAFE DES PAS PERDUS propose de se laisser guider, dans un voyage immobile, à travers la nébuleuse des cafés. Une création hybride qui laisse la place à l’imaginaire des auditeurs.

S’y côtoient Simone de Beauvoir, Patti Smith et Hiromi Kawakami. Chaque autrice ayant un lien particulier, privilégié avec le thème… Le café comme lieu d’exploration, source d’inspiration littéraire pour Simone de Beauvoir ; le café fantasmé, méditatif, comme espace mental pour Patti Smith ; le café familier avec ses événements simples, ordinaires devenu lieu d’une rencontre pour Hiromi Kawakami. A ce corpus d’œuvres, s’ajoutent des poèmes d’Arthur Rimbaud, d’Antonin Artaud, une nouvelle de Jean-Claude Pirotte ainsi qu’un texte de Laure Vallespir. L’univers sonore fabriqué de sons réels captés, transformés, poussés parfois jusqu’au surréel plonge les spectateurs dans un voyage immersif dans les cafés.

Production : compagnie parfois l’oiseau // Soutiens : Le Merle moqueur/Auch ; L’abri des possibles/Auch // La cie parfois l’oiseau reçoit le soutien de la Ville de Auch, du Département du Gers // REMERCIEMENT aux © Editions Picquier – Les années douces d’Hiromi Kawakami – traduction de Elisabeth Suetsugu / © Le temps qu’il fait – Les contes bleus du vin de Jean-Claude Pirotte / © Editions Gallimard – Mémoires : Mémoires d’une jeune fille rangée, La force de l’âge, La force des choses de Simone de Beauvoir

© Héloïse Boisnel – Nicolas Bachet

JE VOUS ECRIS

CRÉATION 2019

TOUT PUBLIC – A PARTIR DE 8 ANS

Durée entre 45mn et 1h selon la version

Lecture spectacle interprétée et conçue par Emilie Canniaux

Lecture spectacle accueillie en médiathèque, maison de retraite, établissement scolaire, événements littéraires… Le choix des textes s’affine selon les publics.

Autonome techniquement

A l’heure d’internet, facebook et des sms – mode de communication excessivement rapide –quelle place a encore la correspondance dans notre vie ?

Prendre du temps pour formuler ses pensées, mettre des mots sur ses émotions, son quotidien… Prendre du temps pour penser à soi, à l’autre…

Un choix de lettres, d’amour, de guerre, de voyage, cartes postales, lettres au Père Noël… Tranches de vie intimes, gaies ou tristes, mots doux, lettres d’une portée universelle qui questionnent, amènent des souvenirs et redonnent vie au temps présent.

Alors, prenons le temps collectivement de revivre par ces mots des moments forts de la vie.

Production : compagnie parfois l’oiseau // La cie parfois l’oiseau reçoit le soutien de la Ville de Auch, du Département du Gers.

© Nicolas Bachet