Spectacle vivant

06 30 01 28 10
parfoisloiseau@gmail.com

Une ambulance pour mon jardin sauvage

CRÉATION 2025

Durée prévu 1 heure

Conception, jeu Emilie Canniaux
Direction d’actrice Pierre Déaux
Collaboration à la mise en scène Chloé Duong 
Regard chorégraphique Bruno Danjoux
Conseil dramaturgique Anne-Christine Tinel

Une femme se questionne. Qu’est-ce qui poussent les femmes à la folie ?

Quand la domination et l’oppression les emmènent au bord du gouffre…

Elle témoigne, revisite leurs états, rend compte des circonstances, des symptômes. Par les figures féminines tragiques, elle met en lumière la dimension sociale et politique de leur folie. Elle sortira de l’expérience, plus libre de commencer une vie nouvelle.

La forme rhapsodique

Constitué de fragments de différents textes (Jeanne Benameur, Racine, Samuel Gallet, Gloria Anzaldua, Max Rouquette ou encore Dorothy Allison), le récit se construit, non pas comme une narration avec un début, un milieu, une fin mais comme un chemin ouvrant des regards multiples se connectant pour faire surgir du sens.

Le choix des matériaux est varié avec des formes de langage composites : récit, incarnation d’une parole, organicité d’un mouvement, jusqu’à une partition plus formelle engageant des objets, allant vers un corps marionnettique.

Production : compagnie parfois l’oiseau // Soutiens : Ville de Samatan ; Ville d’Auch ; La Petite Pierre/Gers ; Théâtre des Carmes de Condom ; CIRCa, Pôle national des arts du cirque, Auch // La cie parfois l’oiseau reçoit le soutien de la Ville de Auch, du Département du Gers.

© Emmanuel Veneau